DSCF9059

Vous recherchez une fiche de chant ?

Le SECLI vous propose :

La consultation en ligne : une base de données propose l'ensemble des titres du fonds consultable sur la page : recherche des fiches de chants

Le catalogue au format Excel : Afin de vous permettre la consultation des fiches du fonds SECLI et une mise à jour régulière, nous vous proposons un téléchargement gratuit au format Excel.

La vente des fiches à l'unité : en ligne avec paiement sécurisé :
1 - moteur de recherche,
2 - sélection de la fiche,
3 - ajouter au panier,
4 - suivre la procédure de paiement.

achatfiches_T1

Le forfait annuel vous autorise à photocopier ces fiches à usage interne.

Vous voulez connaître les nouveautés qui paraissent chaque année ?

Le SECLI présente la liste de tous les chants déposés par les éditeurs membres :

Comment verser ?

La première fois, prenez contact avec le SECLI : téléchargez la fiche d'inscription.

Ensuite, vous recevrez au début de chaque année liturgique un appel de versement.

Pour payer par virement : IBAN du SECLI. N'oubliez pas d'indiquer votre N° de forfaitaire. Merci.

Comment faire partie du SECLI ?

Seuls les éditeurs peuvent être membres du SÉCLI (s'adresser au secrétariat). Les auteurs et les compositeurs doivent donc passer par un éditeur pour déposer leurs chants au fonds SÉCLI. Les chants déposés ne sont admis qu'après avoir été reconnus conformes à l'objet du SÉCLI.

Que devient l'argent versé au SECLI ?

Les sommes collectées sont, après déduction des frais de gestion et d'une participation à la formation des jeunes auteurs ou compositeurs, reversées aux éditeurs (40 %), auteurs (30 %) et compositeurs (30 %). Le SÉCLI ne fait aucun bénéfice.

Les comptes annuels sont vérifiés par un commissaire aux comptes indépendant du Groupement et sont soumis à l'approbation de l'assemblée générale de tous les membres. Des études sont faites pour essayer de rendre la répartition la plus juste possible en tenant compte de l'utilisation effective.

Deux sondages ont été réalisés en 2001-2002 et 2008-2009 afin de connaître l'utilisation des fiches du fonds SÉCLI. Les résultats ont été intégrés aux versements de 2006, pour le premier et de 2011 pour le second.

L'administration du groupement est réalisée, depuis l'origine, par les sœurs bénédictines de l'Abbaye Sainte Scholastique de Dourgne (Tarn) où se trouve le siège social.

recettes depenses
recettes2013_T2
repartition2013_T2

Comment s'effectuent l'acceptation d'un chant au fonds SÉCLI et sa cotation ?

Procédure d’admission des chants au fonds SECLI

version votée à l'Assemblée Générale de juint 2020


 1. Le dépôt des chants sur le site du SECLI
 L’éditeur dépose sur le site du SECLI, le ou les chants qu’il souhaite voir admis en indiquant très précisément l’utilisation du chant :
 - Une utilisation liturgique ou rituelle :
 Exemples : Chant d’entrée pour le Carême ou Hymne pour les Vêpres de la fête de l’Annonciation
 - Une utilisation sacramentelle
 Exemples : Chant d’entrée pour un mariage, Chant pour les funérailles
 - Une utilisation pour la catéchèse
 - Une utilisation pour la dévotion
 Exemples : Chemin de croix, processions, dévotion marial…
 - Une utilisation pour d’autres temps de célébration : veillées, concerts, louange, adoration
 - Chanson pour l’éducation chrétienne

2. Si le texte appartient à AELF
On vérifie que le contrat d’autorisation d’utilisation existe ou on l’établit et on vérifie que le texte est conforme, par rapport aux textes certifiés AELF, que ce soit le texte seul, ou le texte dans la partition sous les notes.
- Si le texte appartient en partie à l’AELF : on vérifiera si cela demande des remaniements à effectuer directement avec l’éditeur et/ou l’auteur, ou si cela nécessite une expertise pour la proportion de texte qui appartient à L’AELF.
Si tout est conforme la procédure est poursuivie.

3. Si le chant fait partie d’un ensemble plus vaste (messe, psautier, recueil…) on vérifiera sa cohérence en lien avec les autres parties.
Si c’est le cas, on poursuivra la procédure.
Si c’est en partie seulement, on demandera des remaniements à l’éditeur et ou au compositeur.
Sinon, on proposera de retravailler ce chant, ou on clôturera la procédure en justifiant l’avis. 


4. Si le texte a un copyright CNPL
Le SNPLS aura vérifié le contrat avec l’auteur ou l’ayant droit.
Si tout est conforme il poursuit la procédure.

5. Si le texte a déjà été mis en musique
Le SNPLS regarde quelle est la cote déjà attribuée pour garder la même, ou bien il la réajuste en restant en cohérence.
Si le texte n’a pas déjà été mis en musique, la procédure est poursuivie. (L’éditeur devra avoir lui-même vérifié que l’auteur, ou l’ayant droit, a donné son accord pour cette mise en musique, et que ce texte est conforme)

 6. La cotation
 Une fois ces point validés le département musique transmet les chants au relecteur
 Si le relecteur estime ce chant admissible au fond SECLI, il transmet son avis au département musique du SNPLS qui fait une proposition de cote :
 - soit une cote liturgique ou rituelle,
 - soit la cote DEV pour les chants de dévotion,
 - soit la cote EDIT pour les chants de catéchèse, de veillées, de louange et ou pour les chansons d’inspiration chrétienne.
 Après contrôle, le SNPLS attribue la ou les lettres correspondantes : cotes liturgiques, DEV ou EDIT.
 Le numéro d’ordre est attribué par le SECLI.
 
 7. les projets éditoriaux
 Pour les projets éditoriaux particuliers (exemples : hymnaires, psautiers, ordinaires, tropaires, pour les dimanches de l’année, livrets qui accompagnent la sortie d’un CD, chants pour des rassemblements ou évènements particuliers, etc.) il est demandé à l’éditeur de joindre au dossier une présentation succincte du projet, du travail qui a été engagé, afin que le relecteur et le SNPLS puissent situer le chant dans son contexte.
 Il est également rappelé aux éditeurs de préciser les sources du texte, notamment lorsqu’il s’agit de citations ou de paraphrases de la Bible, d’écrits de saints.